6/11/2017

Sandy Wetzel

Directeur de Neode
Parc technologique et industriel SA

34 ans
Habite Yvonand
En couple, bientôt papa

Parcours en bref

Sandy Wetzel a grandi à Yverdon-les-Bains. Après son bac, il a suivi à la HEG de Lausanne une formation d’économiste d’entreprise, complétée par une année d’études à la HES VS en management de destination touristique. Il entre ensuite chez Swisscom, où il participe au lancement des produits TV de l’opérateur. Un peu par hasard, il rejoint la promotion économique de l’Etat de Vaud et devient chef de projets dans le cadre des aides financières aux start-ups et PME. En 2012, il prend la direction d’Y-Parc, le parc technologique d’Yverdon. Il repositionne l’institution en lien avec la HEIG-VD et créé un incubateur qui, à ce jour, a vu la naissance d’une trentaine de start-ups. C’est en juin 2017 qu’il prend la direction de Neode.

Que représente Microcity pour Neode ?

Pour Neode, Microcity est essentiel car il permet de stimuler et promouvoir le pôle d’innovation neuchâtelois et ainsi doper la création de start-ups pour notre incubateur. Microcity permet de renforcer la proximité géographique et culturelle entre ces divers mondes des start-ups, de l’industrie et de la recherche. On ne peut raisonnablement concevoir un incubateur sans cela.

De quoi peuvent bénéficier les start-ups de Neode avec Microcity ?

D’un réseau et de synergies. Davantage que de services de coaching ou d’hébergement, les start-ups ont avant tout besoin de facilités et d’interactions dans un ecosystème, entre les partenaires de recherche - la matière grise - et le monde de l’industrie qui les met au contact avec la réalité économique. Toutes ces composantes se retrouvent à Microcity. Tant pour les start-ups issues directement des partenaires Microcity que pour celles venues d’ailleurs.

Combien de start-ups hébergez-vous ?

Sur nos deux sites, à Neuchâtel et à La Chaux-de-Fonds, nous hébergeons une vingtaines de jeunes pousses, à des stades de maturité très différents. Elles sont essentiellement actives dans les domaines des microtechnologies et des technologies médicales

Patrick Di Lenardo